Emmanuel Renaut

HAUTE GASTRONOMIE | Krug vise les étoiles

Une gastronomie exclusive et insolite

| Le lieu est mythique. Empreint d’histoire. Incontestablement parisien. Chaque mur résonne encore d’un joyeux brouhaha aristocratique où se mêlent chuchotements de taffetas, crinolines, rires élégants, effluves parfumées et poudre de riz. La Samaritaine. Le grand magasin le plus important de la capitale. Le bonheur des dames… C’est dans cet écrin aujourd’hui désaffecté, et en attente de retrouver sa splendeur d’antan, que la Maison de champagne Krug a choisi de célébrer son 2ème opus : Krug en capitale II.

Pour l’occasion, le Maison Krug s’est associée au chef triplement étoilé Emmanuel Renaut (Les Flocons de Sel à Megève) qui a imaginé un menu d’exception servi au déjeuner et au diner pendant 10 jours. Ainsi, au 5ème et dernier étage de La Samaritaine, dans un décor éphémère mis en scène par le designer Mathias Kiss, 14 convives privilégiés peuvent se délecter de mets délicats aux saveurs explosives. Chacun subtilement accompagné de précieuses bulles, rares, au goût extrêmement raffiné. Le tout en admirant Paris… redécouvrant ainsi sa beauté, sa splendeur et sa magie.

XPERience | Chroniques gastronomiques & expériences gourmandes, Krug en Capitale II, restaurant Paris, La Samaritaine

Un diner de luxe en plein chantier

Nous avons fait partie de ces quelques privilégiés qui ont découvert et dégusté, avec un plaisir délectable, le menu du chef le temps d’un déjeuner. Une parenthèse insolite hors du temps s’est ainsi ouverte, suspendue entre passé et présent. On enfile un casque de chantier et le voyage commence… On traverse La Samaritaine en travaux. On tente de reconstituer le lieu tel qu’il était il y a d’abord 7 ans, puis tel qu’il devait être en 1865. On admire les vestiges, le décor, les fresques. On prend la mesure de l’immensité du lieu. De sa beauté. Du silence. On oublie le monde extérieur. On ne sait plus où l’on se situe sur l’échelle du temps…

Un monte-charge nous élève jusqu’au 5ème étage. La magie opère, on reste fasciné par ce qui nous arrive, difficile de prendre la mesure de ce qui est en train de se jouer. Et pourtant… les papilles s’éveillent, bien réelles, mises en appétit par les notes gourmandes émanant des cuisines.

Un menu 3 étoiles au 5ème ciel

Le menu est exquis. Indéniable réalité. Nous connaissions la cuisine d’Emmanuel Renaut pour avoir séjourné aux Flocons de Sel l’hiver dernier, et avons retrouvé sa signature comme un fil rouge inspiré des montagnes alpines. Si nous avions émis quelques bémols quant à ses 3 étoiles au Michelin, il faut reconnaitre que nous avons été agréablement surpris par ce florilège de mets parfaitement interprétés. Si nous avions une toute petite réserve à émettre : il est dommage d’avoir eu une émulsion de poisson et crustacés très similaire l’une à la suite de l’autre. Le dernier amuse-bouche et le plat de poisson restent trop proches dans leur exécution. Mis à part ce léger défaut, le menu fut incontestablement délicieux, cuisiné avec d’excellents produits goûteux, tous sublimés. Mention spéciale pour le sabayon totalement revisité aux subtiles saveurs de bois et de poire…

Il existe encore des expériences insolites qui invitent au voyage et à la magie… Merci à la Maison Krug d’imaginer de si belles mises en scène pour sublimer son champagne, qui reste, à nos papilles, l’un des meilleurs qui existe à ce jour avec le Dom Pérignon.

__________

MENU DÉJEUNER

Trilogie d’amuses-bouches
Beignet de lait parfum des bois
Biscuit de Savoie céleri et féra fumé
Ecrevisses du lac moelleuses parfumées à la reine des prés

Entrée
Biscuit de brochet & lotte du Léman, bouillon d’oignons & champignons

Plat
Agneau de lait pâte de céréales & tilleul

Dessert
Carré sabayon glacé à la châtaigne & poire

Café  avec ses mignardises
Mini tarte à la mirabelle & choco blanc canelle

__________

KRUG EN CAPITALE II
La Samaritaine
75001 Paris | Réservations en ligne

Menu unique | 3 plats (déjeuner) & 5 plats (diner) – 200 & 300 euros

[youtube=http://youtu.be/St0klO0zjKc]

La Samaritaine avait fermé ses portes en juillet 2005 pour cause de vétusté et dangerosité. Après de vastes travaux, la nouvelle Samaritaine devrait rouvrir ses portes en 2015 et comporter 26.000 m2 de surfaces commerciales, 20.000 m2 de bureaux, 7.000 m2 de logements sociaux (soit une centaine d’appartements), une crèche de 60 berceaux et un hôtel de luxe Cheval blanc (groupe hôtelier de LVMH), comprenant 80 suites et chambres.

 XPERience | Chroniques gastronomiques & expériences gourmandes, Krug en Capitale II, restaurant Paris, La Samaritaine