recettes faciles

RECETTE | Carpaccio de Saint-Jacques pomme et noisette

Une entrée légère et raffinée comme une exquise brise marine

| Voilà une recette légère et savoureuse que vous pouvez réaliser très facilement. Cette entrée délicieusement fraîche s’offre aux gourmets dont le palais saura appréciez la délicatesse des saveurs iodées. La noix de Saint-Jacques est en effet un crustacé à la chair fine et délicate : il convient donc de la préparer simplement, en la relevant d’un assaisonnement subtil et parcimonieux.

INGRÉDIENTS (pour 4 pers.)

8 belles noix de Saint-Jacques (comptez 2 à 3 noix par personne selon leur taille) | 1 pomme Granny | 1 citron vert | Huile de noisette | Coriandre fraîche | Baies roses en moulin | Fleur de sel & poivre (moulin)

RECETTE

  1. Placez les noix de Saint-Jacques au congélateur pendant une bonne 1/2 heure pour faciliter leur découpe en tranches fines.
  2. Découpez-les ensuite en fines tranches (épaisseur selon vos goûts) dans le sens qui vous permettra d’obtenir visuellement les tranches les plus grandes.
  3. Lavez et découpez la pomme en petits bâtonnets d’environ 2 x 2 mm de large, leur longueur correspondra à la taille de votre pomme (conservez la peau qui apporte une touche colorée et acidulée dans l’assiette).
  4. Dans un bol, versez le jus d’un demi citron vert et ajoutez-y une cuillère à soupe d’huile de noisette (cette huile étant très parfumée, il est conseillé d’en mettre peu et d’en ajouter selon l’appréciation de chacun).
  5. Au cœur d’une grande assiette, positionnez le carpaccio selon votre sens esthétique et vos talents de dressage.
  6. Nappez avec parcimonie le carpaccio avec la sauce citronnée, poivrez, puis ajoutez un ou deux tours de moulin avec des baies roses.
  7. Parsemez le carpaccio de coriandre fraîche ou toute autre herbe qui flatte votre palais, saupoudrez de fleur de sel.
  8. Décorez avec quelques bâtonnets de pomme verte et…. dégustez !

Le petit +

L’huile de noisette apporte une saveur élégante et subtile qui accompagne parfaitement bien la chair onctueuse et délicate du coquillage.

La pomme Granny donne au plat une note à la fois sucrée et acidulée très intéressante. Vous pouvez cependant utiliser une autre variété que vous aimez particulièrement ou qui apportera une touche plus colorée au plat.

Le mélange sucré salé et acidulé du plat relève la saint jacques qui déploie ainsi généreusement ses saveurs iodées.

_____

ALTERNATIVES

Elles sont infinies… C’est l’avantage du carpaccio réalisé avec des poissons et des crustacés.

  • Utilisez de l’huile d’olive fruitée ou de l’huile parfumée à la truffe comme alternatives à l’huile de noisette (ces huiles étant puissantes en goût, soyez très vigilant(e) dans vos doses).
  • Vous pouvez remplacer la pomme par de fines rondelles de radis ou quelques brisures de truffe.
  • Vous apporterez une touche plus sucrée en ajoutant de la mangue (pas trop mûre), des grains de grenade ou de mûre ou encore des agrumes comme de la clémentine.
  • Et si vous souhaitez un peu de croquant, concassez des noisettes ou des pistaches que vous répartirez sur le carpaccio à la dernière minute (attention à ne pas en abuser !)

Libre ensuite à vous d’imaginer les meilleures associations : créez, sublimez, testez, mais toujours avec subtilité ! Ne démultipliez surtout pas le nombre d’ingrédients à incorporer, restez sobre : la Saint-Jacques se suffit quasiment à elle-même.

Et surtout, partagez vos créations et vos recettes !

XPERience | Chroniques gastronomiques, recette rapide, facile et légère - Carpaccio de Saint Jacques et pistaches

 

RECETTE | Poulet aux piments et à la crème de coco

Un plat léger et onctueux aux effluves exotiques

| Très facile à réaliser, cette délicieuse recette offre au palais une nouvelle façon d’apprécier le poulet. A la fois douce et relevée, elle est idéale pour accompagner un diner entre amis en toute simplicité. Elle éveillera très sympathiquement les papilles avec ses notes pimentées, suaves et salées inspirées d’Asie… Un nuage savoureux de bonheur à partager avec délice.

INGRÉDIENTS (pour 4 pers.)

500 g de blancs de poulet découpés en lanières de 1 cm | 250 ml de crème de coco | 2 c. à s. de petits piments rouges frais hachés | 2 c. à s. d’huile d’olive | 1 oignon moyen haché menu | 80 g de feuilles de basilic ciselé | 2 c. à s. de nuoc-mâm | 1 c. à c. de coriandre fraîche hachée | 1,5 c. à c. de sucre | 1 yaourt bulgare

RECETTE

  1. Faites chauffer l’huile d’olive dans une poêle ou un wok et faites-y revenir l’oignon avec le piment jusqu’à ce qu’il soit tendre.
  2. Ajoutez le poulet et faites-le sauter à feu vif jusqu’à ce qu’il soit cuit et joliment doré.
  3. Incorporez le basilic, le nuoc-mâm, la coriandre et le sucre. Laissez cuire 1 minute.
  4. Versez la crème de coco (dans sa totalité ou en partie selon vos goûts) et faites chauffer le tout en remuant jusqu’à ce que la préparation soit à la bonne température.
  5. Retirez la poêle ou le wok du feu et ajoutez le yaourt.
  6. Servez aussitôt !

Le petit +

Le yaourt bulgare apportera une touche onctueuse au goût unique et raffiné et qui peut venir compléter la crème de coco si vous n’incorporez pas toute la quantité comme recommandé dans la recette. Le yaourt permet ainsi d’alléger le plat tout en conservant sa douceur et son onctuosité crémeuse.

N’hésitez pas à incorporer beaucoup de coriandre et de basilic, surtout si vous aimez ces herbes fraîches. Elles subliment le plat pour faire voyager vos papilles vers des contrées exotiques.

Accompagnez ce poulet onctueux et pimenté avec un riz basmati ou un riz thaï subtilement parfumé.

XPERience | Chroniques gastronomiques, recette poulet aux piments et à la crème de coco

RECETTE | Curry aérien de poulet au coco

Un plat savoureux, léger et parfumé… à la portée des enfants

Signée d’un grand chef étoilé, cette recette est incroyablement simple, gouteuse et rapide à réaliser. Michel Guérard l’a même imaginée et créée pour qu’elle soit cuisinée par les enfants. Voilà donc une jolie gourmandise pour bluffer vos hôtes sans culpabiliser sur la balance…

Ceux qui ne le connaissent pas encore, sachez que Michel Guérard est un chef récompensé par 3 étoiles au guide Michelin depuis 35 ans pour sa table gastronomique La Grande Cuisine Étoilée. Spécialiste d’une cuisine minceur particulièrement savoureuse, Michel Guérard est le propriétaire des Prés d’Eugénie, un domaine de charme sublime, membre de la prestigieuse association Relais & Château.

INGRÉDIENTS (pour 4 pers.)

800 g de blancs de poulet | 1 tablette de bouillon de volaille (dégraissé) | 1 boite d’ananas de 400 g environ | 1 yaourt bulgare nature | 30 cl d’eau | 3 cuillères à café de curry | 1/2 cuillère à café de cumin en poudre | 2 clous de girofle | 50 g de noix de coco râpée | 50 g de raisins secs | 2 cuillères à soupe d’huile (optionnel) | Sel & poivre

RECETTE

  1. Coupez les blancs de poulet en gros cubes ou en plus petits morceaux selon la façon dont vous voulez servir ce plat.
  2. Dans une cocotte, faites chauffer l’huile à feu vif et faites revenir les morceaux sur toutes les faces pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés. Vous pouvez également les faire dorer à sec ou utiliser une huile parfumée (olive ou autre) selon vos goûts.
  3. Versez l’eau dans la cocotte, ajoutez la tablette de bouillon de volaille, les clous de girofle, le curry et le cumin en poudre. Mélangez et laissez mijoter à feu doux pendant 10 mn environ.
  4. Égouttez l’ananas en conservant le jus (que vous ajouterez à la sauce). Coupez l’ananas en cubes, ajoutez-le dans la cocotte ainsi que la noix de coco râpée, les raisins secs et le jus d’ananas. Salez et poivrez selon votre goût.
  5. Laissez mijoter à couvert pendant 20 mn.
  6. Juste avant de servir, ajoutez le yaourt bulgare et mélangez bien.
  7. Versez le curry de poulet au coco dans un plat de service, servez aussitôt.
  8. Vous pouvez personnaliser ce plat en y apportant une touche finale originale : décorez de feuilles de coriandre, de ciboulette et/ou de noix de cajou, de noix de macadamia, de cacahuètes pilées ou autres fruits à coques.

Le petit +

Servez avec un délicieux riz parfumé (basmati ou thaï) et des rondelles de bananes sautées au beurre pour les plus gourmands.

Vous pouvez également présenter à part des petits cubes de pomme et de banane crus.

L’utilisation du yaourt associé au curry, au cumin et à l’ananas, donne à cette recette un goût original, doux et onctueux pour un résultat tout en légèreté ! Exotisme assuré pour des papilles qui aiment voyager.

XPERience | Chroniques gastronomiques, recette curry de poulet au coco par Michel Guérard

XPERience | Chroniques gastronomiques, Les Prés d'Eugénie - Michel Guérard